EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Une Parole qui ne meurt jamais

  • Jean-Jacques Rousseau : “Combien misérables sont les paroles de nos philosophes, avec toutes leurs contradictions, comparées aux Saintes Ecritures.”
  • Sophia Loren : “La Bible est le meilleur livre que vous ne lirez jamais. On ne peut le comparer à un autre.”
  • Henry Devaux, biophysicien français : “Nous possédons deux révélations : la Création et les Ecritures. J’étudie avec admiration, depuis 60 années, le magnifique livre de la Création et cette longue étude n’a fait que fortifier mon assurance que ces deux sources de témoignage sont en plein accord.”
  • George Washington : “Il est impossible de gouverner le monde comme il convient sans Dieu et la Bible.”
  • Charles Spurgeon : “La Bible dans la mémoire vaut mieux que la Bible dans l’armoire (une bibliothèque).”
  • Emmanuel Kant, philosophe : “La Bible mise à la portée de tous est le plus grand bienfait qu’ait pu connaître la race humaine. Toute attitude contre elle est un crime envers l’humanité.”
  • Napoléon Ier : “L’Evangile possède une vertu secrète, je ne sais quoi d’efficace et de chaleureux, qui agit sur l’entendement et qui charme le cœur. L’Evangile n’est pas un livre, c’est un être vivant.”
  • André Parot, conservateur du musée du Louvre à Paris : “Grâce à l’archéologie, la Bible, loin d’être un livre mort, un livre périmé, est un recueil plus vivant que jamais, si du moins, nous avons su voir et entendre.”


Textes bibliques de référence : Psaumes 119.11-35   –   1 Pierre 1.22-25   –   Evangile selon Matthieu 24.35

————————————————

Conduit par le Saint-Esprit, l’auteur de l’Épitre aux Hébreux a écrit : « La Parole de Dieu est vivante et efficace. » (v. 4.12).

Pourquoi la Parole est-elle vivante et efficace ?

1° Parce qu’elle vient d’un Dieu vivant.

C’est Lui qui est à la source des Ecritures. Celles-ci viennent de la bouche et du cœur de Dieu.

L’auteur de la Bible ne meurt pas ! Tous les grands écrivains, malgré leur génie, sont dans la tombe ou le seront un jour : Platon, Bouddha, Mahomet, Shakespeare, Molière, La Fontaine, Hugo, Hergé, Simenon, Sartre, Camus, …

Mais pas Dieu ! Il n’y a pas de cercueil assez grand pour le mettre dedans. Notre Dieu est un Dieu vivant qui demeure.

Beaucoup ont voulu l’enterrer !

Le philosophe allemand Friedrich Nietzsche a dit : “Dieu est mort !”, trois mots célèbres du chef de file de l’athéisme. Ce penseur est dans la tombe après avoir passé les huit dernières années de sa vie dans un asile d’aliénés, en proie à la folie, atteint de syphilis. Une triste fin pour lui qui avait osé écrire : “Dieu est mort.”

Jésus a dit : « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas. » (Matthieu 24.25) et : « Je suis vivant au siècle des siècles. » (Apocalypse 1.18). Aucun mortel n’a osé dire une telle chose !

2000 ans après, c’est toujours vrai. La Bible est la Parole Vivante. Son auteur est vivant. Dieu ne meurt pas et sa Parole non plus.

2° La Parole de Dieu communique la vie.

On peut la comparer à “une semence de vie incorruptible”. Référons-nous à la belle parabole de Jésus (Luc 8.4-16). L’homme jeta sa semence dans la bonne terre incorruptible, cette semence avait gardé sa puissance de vie : elle leva et donna du fruit.

En Egypte, les archéologues avaient trouvé des semences dans les tombeaux. Ils les plantèrent, ils les arrosèrent et ces graines germèrent après avoir passé 3000 ans dans la nuit. Elles avaient gardé leur puissance de vie comme celles de la parabole.

La Parole de Dieu n’est pas un vieux livre. Elle ne vieillit pas. Elle reste jeune, moderne, actuelle !

Chaque génération a cru que la suivante allait enterrer la Bible, que celle-ci ne survivrait pas au siècle des Lumières du 18e au 19e siècle, à la technologie, au 20e siècle et à la science.

Au 18e siècle, Voltaire a fait une fausse prophétie. Il a affirmé dans une lettre adressée à Frédéric le Grand : “Dans 100 ans, la Bible sera un livre oublié et inconnu, on ne le trouvera plus que dans les débarras ou dans les collections d’antiquités.”

Voltaire s’est trompé, c’est le livre de tous les records: c’est le plus lu, le plus vendu, le plus traduit. Survivra-t-il au 21e siècle ? OUI ! Personne ne sera jamais invité aux funérailles de la Parole de Dieu. Elle est vivante, permanente et demeure éternellement (1 Pierre 1.23-25).

La Bible dit : « La foi vient de ce que l’on entend et ce que l’on entend vient de la Parole de Dieu. » (Romains 10.17). Si nous voulons voir des conversions, des nouvelles naissances, répandons la Parole de Dieu, semence de vie incorruptible et vivante.

C’est pourquoi, nous avons organisé : “l’opération Victor Hugo”, distribuant la Bible de maison en maison ; des “fêtes de l’Evangile” à l’Hôtel de Ville ; des cultes “portes ouvertes” ; et la diffusion des cultes sur Internet.

Sous l’action du Saint-Esprit et de la prière, il y a eu du fruit.

L’apôtre Paul a dit dans 1 Corinthiens 3.6-7 : « J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. »

La Parole ne sauve personne. Elle n’est pas un livre magique : elle nous conduit à Jésus-Christ qui sauve et qui donne la vie.

3° La Bible, Parole Vivante, nourrit la vie que Dieu donne.

Jésus a dit : « L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Matthieu 4.4).

Tout le monde sait que le bébé qui vient au monde doit être nourri à la demande et qu’il faut continuer à l’allaiter, lui donner des biberons, ensuite des panades. Ce processus est une nécessité pour nourrir la vie.

Ce n’est pas seulement notre estomac qui a besoin de nourriture, mais aussi notre âme, notre foi, pour alimenter la vie de Dieu en nous. Nos oligoéléments spirituels sont dans la Parole de Dieu ! Celle-ci maintient “la vie en vie” et fait vivre la foi.

Nous savons tous que pour être fort et en bonne santé, il faut bien se nourrir. Même chose pour la vie de Dieu en nous. Pour être un chrétien fort et en bonne santé, il faut bien se nourrir de la Parole de Dieu. Je n’ai jamais rencontré un chrétien fort, stable, solide, fidèle, qui ne lisait pas la Bible. Luther a dit : “Par la Parole, l’Eglise est servie et reconstruite.”

C’est par l’Evangile prêché que l’Eglise est engendrée, conçue, formée, nourrie, conduite, ornée, fortifiée.

4° La Bible, Parole Vivante, parle de vie.

Ne dites jamais que la Bible est “un livre de religion”, mais plutôt qu’elle est “un livre de vie”, car elle ne parle pas de religion, mais de la vie, un des mots que l’on retrouve le plus souvent au fil des pages (plus de 100 fois).

Vous aimez la Bible ? Lisez-la ! Elle dit d’où vient la vie, ce qu’est la vie, quel est le sens de la vie et la raison de vivre. Elle montre les dangers de la vie et dit pourquoi la vie est précieuse.

Si je découvre un cloporte dans la maison, je veux l’épargner et le mets dehors. Les petits êtres vivants font partie du grand plan de vie que Dieu a mis en place dans l’univers. De mon temps, à l’école, on enseignait quels étaient les animaux utiles et les animaux nuisibles. On n’enseigne plus cela !

On découvre que tous sont utiles et servent à quelque chose. C’est dans la chaîne de la biodiversité ou la chaîne de la vie (“bio” signifie “vie”).

La Bible parle des choses de la vie, de notre vie. Elle aborde beaucoup de sujets. Pas seulement Dieu, la foi, les prières, le péché, la repentance, le ciel, l’enfer, mais aussi toutes les choses de la vie : l’éducation des enfants, le viol, la prostitution, le travail, le mariage, le divorce, les jeunes, le troisième âge, les règles d’hygiène, l’homosexualité, les fiançailles, l’amour, la guerre, les maladies vénériennes, la politique, la folie, le bonheur, l’alimentation, etc., … c’est-à-dire tout ce qui fait la vie.

La Bible rejoint réellement la vie. Pas comme beaucoup de livres religieux qui sont lassants à lire parce qu’ils ne parlent que de religion.

Jean Jaurès, homme politique français et socialiste, a dit : “La Bible fait bondir la tête et le cœur des hommes, et tressaillir les collines.”

La Bible parle de la vie d’hommes et de femmes comme Sarah, Abraham, Moïse, Josué, David, Esther, Jérémie, Pierre, Jacques, dans lesquels nous nous retrouvons.

Lors d’un mariage, nous offrons une Bible en cadeau. Luther a dit : “La Bible ne contient pas des mots à lire, mais des mots à vivre.”

5°  La Bible, Parole vivante, agit et transforme des vies.

Exemples : le menteur dit la vérité, le buveur devient sobre, etc.

Nous avons reçu Loïc Jérémie comme invité à l’étude biblique, qui a déclaré qu’il avait détesté lire jusqu’au jour de sa conversion. A partir de là, il passa une heure par jour à lire la Bible. Je peux dire la même chose : j’ai détesté lire jusqu’au jour de ma conversion.

Tous les véritables chrétiens dans le monde peuvent dire que la Bible est vraiment une Parole Vivante qui transforme les vies.

Prédication apportée le 8 août 2018 par le Pasteur Philippe HUBINON.

Cet article en format PDF : La Parole ne meurt jamais

Fermer le menu