EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Un christianisme sans dogme, ni pape, ni évêque

Un christianisme sans dogme, ni pape, ni évêque

Il y a quelques années, Eugen Drewermann défrayait la chronique. En 1991, suite à ses positions sur le sacerdoce, l’eucharistie, Marie, l’avortement, il était interdit d’enseignement. Depuis lors, ce prêtre de Paderborn n’a cessé d’écrire, tentant de faire des ponts entre la théologie et la psychanalyse.

Le mercredi 14 décembre, sur la chaîne de télévision publique allemande ARD, il a annoncé qu’il avait quitté l’église catholique le 20 juin dernier, jour de son 65ème anniversaire pour, déclarait-il, “s’offrir à lui-même le cadeau de la liberté”. Il commente ainsi son itinéraire : “J’ai cru que je pourrais créer au sein de l’église catholique des ponts pour apporter différemment le message de Jésus vers les gens en détresse. Mais je souffre toujours de constater que l’Eglise s’y refuse”.

Dans le journal “La Croix”, en son temps, Marcel Neusch avait pu présenter ainsi sa pensée : “Un christianisme sans dogme, ni pape, ni évêque”.

(Dimanche n°1 – 8/1/06)

Fermer le menu