EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Où et quelles sont les sanctions prises contre l’Iran ?

Où et quelles sont les sanctions prises contre l’Iran ?

Le mot du président

Par : Fax de Jérusalem et du monde juif – novembre 2005
 
Les propos scandaleux tenus récemment par le président iranien Ahmadinejad appelant à ce que l’Etat d’Israël soit rayé de la carte sont loin d’être banals et méritent que l’on s’y attarde quelque peu.
Ces paroles qui avaient été prononcées autrefois par l’Iman Khoméni rappellent au monde occidental qu’il y a lieu de rester vigilant. N’oublions quand même pas que l’Iran souhaite acquérir le potentiel nucléaire avec tous les dangers que cela constitue pour le monde en général et pour Israël en particulier même si l’on sait, comme cela a été prouvé par le passé, qu’Israël prendra – le cas échéant – les dispositions préventives nécessaires à assurer sa défense et celle de ses citoyens.

Ainsi un Etat membre de l’Organisation des Nations Unies appelle à voir un autre Etat membre de cette assemblée disparaître.

Comment les dirigeants de ce monde peuvent-ils admettre de tels propos ? S’il est vrai que de nombreux pays ont immédiatement condamné le discours du président iranien, où sont restées les réactions concrètes face à ces propos ? Convoquer les ambassadeurs d’Iran en poste dans les différents ministères des Affaires étrangères pour recevoir des éclaircissements sur les propos tenus (on se demande d’ailleurs quels éclaircissements tant les paroles sont claires et dénuées de toute ambiguïté) est loin d’être suffisant. Ne fallait-il pas exclure – ou à tout le moins suspendre – l’Iran de l’O.N.U. ?

Où sont les réactions des forces soit disant démocratiques dans nos pays face à ces propos anti-israéliens mais aussi contre ce qui touche à la culture occidentale ?

Où sont les réactions des dirigeants des pays arabes ? Ont-ils peur de représailles ? Leur silence constitue t-il un acquiescement de ce qui a été dit ?

N’oublions pas le rôle important et l’influence de l’Iran sur les autres pays arabes : qui finance le terrorisme ? Qui verse des sommes d’argent aux familles des terroristes qui se font exploser en tuant des civils innocents lors des différents attentats ? Qui finance la préparation et la mise en œuvre d’attentats ?

Il est temps que les dirigeants du monde prennent des décisions courageuses et fortes. DEMAIN RISQUE D’ETRE TROP TARD.

(Daniel GRAU – Fax n°348 du 18/11/05)

Fermer le menu