EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Michel Quoist (1921-1997)

Michel Quoist (1921-1997)

Si tu coupes les racines d’un arbre, tu condamnes l’arbre à mort ; si tu taris la source, tu supprimes le fleuve. Si tu te coupes du Christ, tu meurs. En voulant éliminer Dieu de la vie, les hommes et les femmes entreprennent une vaste opération de suicide de l’humanité.
Pour notre vie, il n’y a que deux solutions : s’aimer jusqu’à l’oubli total des autres ou aimer les autres jusqu’à l’oubli total de soi. [Cité dans le magazine “Espoir” 2008/24 de l’Armée du Salut.]

Michel Quoist (Le Havre 1921 - Le Havre 1997) est un prêtre et écrivain français.
Son père étant mort très tôt, il travaille comme coursier à l’âge de 14 ans. Il cherche un sens à sa vie, « une source pour naître et une mer pour se jeter ». Apprenti, il découvre puis milite à la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) et devient prêtre en 1947. Il ne cessera de s’intéresser aux jeunes comme aumônier ou écrivain.
Après de hautes études à l’Institut des sciences sociales et politiques, chercheur et praticien, il met au point une méthode d’enquête urbaine devenue un classique. Il rédige ainsi une thèse de sociologie sur un vieux quartier de Rouen, "La Ville et l’homme", puis revient au Havre comme vicaire, puis curé de paroisse.
Pasteur en paroisse, aumônier de l’Action catholique, en lien avec les grandes initiatives religieuses d’après-guerre, il publie en 1954 "Prières", qui obtient un grand succès : 2.500.000 exemplaires ont été vendus de par le monde.
Il est très connu notamment en Amérique latine.
Source : Wikipedia

Fermer le menu