EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Le bon chrétien

Le bon chrétien

Quel que soit son degré d’instruction religieuse ou son niveau de formation spirituelle, le bon chrétien sera toujours prêt à renoncer à ses conceptions, si chères soient-elles, dès qu’elles s’avèrent insuffisamment fondées sur l’Ecriture. Il ne se laissera pas séduire par des considérations de charité ou de tolérance, car comme dit Vinet, « Il n’y a pas de charité pour les idées. » Tout cela ne doit pas influencer sa fidélité, lors même que celle-ci serait taxée d’étroitesse ou de formalisme. La vérité d’abord, ensuite la charité pour l’accompagner. « Professez la vérité dans la charité. »

Loin de suivre l’incrédule, l’indifférent ou le tiède dans son attitude faite de largeur d’esprit et d’étroitesse de coeur, le vrai chrétien doit être fidèle, quitte à être étroit d’esprit mais en restant toujours large de coeur. Autrement dit, sa charité ne saurait entraver sa loyauté envers la Parole de Dieu.

La doctrine principale et distinctive des églises du type primitif n’a jamais été le baptême par immersion, car d’autres dénominations le pratiquent. Ce n’est pas davantage l’autonomie de l’église locale, puisque d’autres associations culturelles s’organisent selon ce principe ; c’est la soumission pure et simple à la volonté de Dieu, révélée par Sa Parole, dans tous les domaines de la doctrine et de la pratique chrétiennes.

C’est du point de vue de l’obéissance à l’enseignement biblique que doit être examinée toute question doctrinale. Pour le bon chrétien, l’Ecriture est la pierre de touche de toute doctrine, de toute pratique et de toute méthode d’action. Quand il se trouve en face de la Bible, il est respectueux ; quand elle parle, il se tait ; quand elle affirme, il accepte ; quand elle commande, il obéit. Il organise sa vie, l’emploi de son temps, l’exercice de ses dons, la disposition de ses ressources, toujours et partout d’après les directives du Livre. Celui-ci constitue la Cour Suprême réglant tout conflit intéressant son activité physique, intellectuelle et spirituelle.

Frédéric Martin BUHLER
Pasteur 1914-2007
Préface de l’opuscule « Baptême et Cène », Editions « Le Phare », Flavion (Belgique) 1970 [voir document ci-dessous]

In bulletin ’Résurrection’ de juillet-août 2008.

bapteme-cene-Buhler-1970

Frederic_Buhler_Bapteme_et_Cene_1970

Fermer le menu