EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

L’ambition de Dieu pour ses enfants

L’ambition de Dieu pour ses enfants

1 Thessaloniciens 4 : 1-8 – 1 Pierre 1 : 13-25

NDLR : Cette prédication est historique, en ce sens qu’elle est la toute première prédication résumée publiée dans notre bulletin “Résurrection” (en mars 1990).

Nous avons tous des ambitions pour nos enfants, qu’ils soient médecins, avocats, musiciens de renom, athlètes célèbres ou grands joueurs de football …

Dieu a aussi pour ses enfants de grandes ambitions. Quelle est l’ambition de Dieu pour ses enfants ? LA SANCTIFICATION.

« Vous serez saint car je suis saint. » (1 Pierre 1.16)
« Ce que Dieu veut, c’est notre sanctification. » (1 Thessaloniciens 4.3)
« Dieu nous a appelé à la sanctification. » (1 Thessaloniciens 4.7)
« Soyez saint dans toute votre conduite. » (1 Pierre 1.16)
« Rechercher la sanctification. » (Hébreux 12 : 14)
« Que celui qui est saint se sanctifie encore. » (Apocalypse 22.11)

Nous sommes avant tout préoccupés par notre bonheur. Dieu est avant tout préoccupé par notre sanctification. Mais le miracle de Dieu, de la grâce, fait que lorsque nous recherchons la sanctification, Dieu nous fait aussi trouver le bonheur.

Pourquoi beaucoup de chrétiens ne trouvent-ils pas véritablement le bonheur, l’épanouissement promis dans les Écritures ? Pourquoi ne recherchent-ils pas la sanctification, la consécration ? Avec la sanctification viennent : la bénédiction, la communion, et aussi le fruit de l’Esprit : la joie, l’amour, la paix, la bonté, la douceur, la confiance.

Dans cette prédication, j’aimerais vous montrer que la sanctification est utile pour tous les domaines de la vie, de l’existence el pas seulement pour le domaine spirituel, religieux (la Bible ne fait d’ailleurs pas ces distinctions). Ainsi, la sanctification est utile pour se sentir bien dans sa peau, pour l’harmonie du couple, de la vie familiale, pour la “réussite” des activités professionnelles.

Tu es chrétien(ne) ? Tu veux te sentir mieux dans ta peau, “mieux dans tes baskets”, plus sûr de toi, plus solide ? Sanctifie-toi pour Dieu, consacre-toi à Christ ! Je voudrais vous convaincre que la sanctification, “ça marche”.

La sanctification, c’est :

La clé du progrès, du succès pour les jeunes. Ne vise pas seulement une belle situation, ou l’université ; vise aussi la sanctification.
La clé pour l’épanouissement des couples. Ah ! Comme tout va mieux dans le couple quand on se sanctifie ! Il y a plus de confiance, plus d’entente, moins de dispute, plus de paix, moins de pitié. On affronte les problèmes avec plus de force. Plus les âmes s’approchent de Dieu, mieux va la vie.
La clé du progrès dans l’Eglise. Une Eglise ne progresse pas seulement en faisant de l’évangélisation, mais aussi en se sanctifiant.

Certains ont peut-être fait celle remarque : “Auparavant, le pasteur appuyait plus sur l’évangélisation, maintenant, c’est sur la sanctification”. Je n’ai pas changé de cap, de but, de cible ; mais le Seigneur souligne pour moi l’importance de la sanctification afin de mieux évangéliser.

Pas d’évangélisation efficace, sans une sanctification tenace. Comment pourrions-nous gagner des âmes à Dieu si nous sommes menteurs, malhonnêtes, médisants ? Si nous jouons aux jeux de hasard ? Si nous sommes buveurs ? Si nous regardons de la pornographie ? Si nous jurons ? Nous attristons le Saint-Esprit de Dieu et nous n’avons pas de puissance dans l’évangélisation. Les plus beaux efforts d’évangélisation ne donnent alors que la moitié, le quart, le dixième des résultats escomptés.

Qu’est-ce qui doit être sanctifié ?

Notre corps, notre âme, notre esprit : « Que votre être entier, le corps, l’âme et l’esprit soient conservés irrépréhensibles lors du retour de Christ. » (1 Thessaloniciens 5.23) « VOUS SEREZ SAINTS CAR JE SUIS SAINT. »
Nos yeux : « J’avais fait un pacte avec mes yeux. » (Job 31.1) Si nous voulons être agréables au Seigneur, il y a des images que nos yeux ne doivent pas voir, des livres que nous ne devons pas lire, des revues que nous ne devons pas acheter. Laissez-moi vous demander toute votre attention. Il ne suffit pas de dire au Seigneur : “Aide-moi, je suis tenté !” Mais de faire des promesses à Dieu et ensuite de demander son aide. J’ai un carnet de prière dans lequel j’ai aussi noté des promesses au Seigneur, de ne jamais regarder telle émission télé, telle revue. Chaque fois que je prends ce carnet de prière, je renouvelle aussi mes promesses. ET ÇA MARCHE ! Dieu honore la foi, les promesses de ses enfants. « VOUS SEREZ SAINTS CAR JE SUIS SAINT. »
Nos oreilles : il y a des paroles, des histoires, des blagues, des mots que nous devons refuser d’entendre. Nos oreilles ne doivent pas devenir des poubelles où se déversent toutes les ordures du vocabulaire vulgaire. « VOUS SEREZ SAINTS CAR JE SUIS SAINT. »
Nos lèvres : « Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise. » (Ephésiens 4.29). Il y a des mots que nous ne devons jamais prononcer. Le plus souvent, c’est par nos lèvres que nous offensons Dieu. Lorsque le prophète Esaïe reçoit sa vocation au travers d’une vision de la gloire de Dieu (Esaïe 6), tandis que les Chérubins se disent l’un à l’autre « Saint, Saint, Saint est le Seigneur Dieu. », la première chose que le prophète réalise c’est que ses lèvres sont impures ! Avons-¬nous réalisé que nos lèvres sont impures ? « VOUS SEREZ SAINTS CAR JE SUIS SAINT. »
Notre esprit, nos pensées : « Que tout ce qui est pur soit l’objet de vos pensées. » (Philippiens 4.8). Un combat gigantesque se livre dans les cieux pour obtenir le contrôle de vos pensées. Qui est le maître de vos pensées ? Le Saint-Esprit ou le péché ? “Celui qui est maître de vos pensées est maître de votre vie.” Dans les pays totalitaires, le premier objectif du pouvoir est de maîtriser, contrôler la pensée. « VOUS SEREZ SAINTS CAR JE SUIS SAINT. »

Pourquoi se sanctifier ? Pour être utile à Dieu. « Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître et propre à toute bonne œuvre. » (2 Timothée 2.21). Les dons spirituels sans la sanctification n’amènent que le désordre. C’était le cas de l’Eglise de Corinthe. Ainsi bien des chrétiens dans nos Eglises ont reçu des dons spirituels mais parce qu’ils ne sont pas sanctifiés, Dieu ne sait pas les utiliser.

Mon ami, mon frère, es-tu utile dans ton Eglise ? Dieu oserait-il te confier une tâche ? La question est la suivante : désirons-nous être utiles à Dieu ?

Une dernière chose. Notre sanctification n’est jamais définitive. Elle doit être renouvelée, approfondie chaque jour, à chaque instant. Voilà pourquoi Dieu nous le rappelle souvent, dans sa Parole. Voilà pourquoi les pasteurs ne doivent pas prêcher qu’une seule fois sur le sujet.

L’ambition de Dieu pour ses enfants, c’est la sanctification. « VOUS SEREZ SAINTS CAR JE SUIS SAINT. »

Si Dieu a touché votre cœur, votre intelligence, prenez maintenant une décision dans le domaine de la sanctification. C’est ce que Dieu veut (1 Thessaloniciens 4.3).

Prédication apportée le 18 février 1990 par le pasteur Philippe HUBINON – Bulletin “Résurrection” de mars 1990.

Fermer le menu