EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

La NATURE en péril !

La NATURE en péril !

Une faune en recul

LONDRES. Plus du quart de la faune mondiale a disparu depuis les années 70, a révélé une étude publiée par la Société zoologique de Londres en collaboration avec le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Cette étude a observé l’évolution de quelques 1400 espèces de poissons, amphibiens, reptiles, oiseaux ou mammifères pour conclure à un déclin de 27% de la faune entre 1970 et 2005. En cause ? L’être humain, la pollution, l’agriculture, l’expansion urbaine, le recours excessif à la pêche et la chasse.

Une conférence internationale sur la protection de la diversité biologique s’ouvre justement aujourd’hui à Bonn, en Allemagne. Organisée par les Nations unies, elle durera deux semaines et tentera d’ouvrir des pistes de solutions.

Métro – 19/5/08

Détruire la nature coûte cher !

BERLIN. La destruction de la nature coûte 2.000 milliards d’euros par an au monde, selon une étude qui doit être présentée aujourd’hui à la conférence de l’ONU sur la biodiversité.

Chaque année, la disparition d’espèces animales et végétales coûte 6% du Produit national brut (PNB) mondial. « Les pauvres du monde portent la charge la plus lourde », écrit le responsable de l’étude, Pavan Sukhdev, d’après « Der Spiegel » qui affirme disposer des extraits du document. Ainsi, dans les pays pauvres, la perte de biodiversité représente chaque année la moitié de leur richesses économiques selon Sukhdev, un haut responsable de la Deutsche Bank en Inde. Le thème de la conférence de l’ONU est la déforestation dans le monde qui est responsable de 20% des émissions de dioxyde de carbone (CO2).

Métro – 19/5/08

Fermer le menu