EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

INDE : actualité marquante

INDE : actualité marquante

Un pasteur martyr

Le corps mutilé du Pasteur Prem Kumar a été découvert par sa famille près de Rampur le 8 juin 2007. Il a été tué au moyen de rochers et de pierres : sa tête était tellement écrasée qu’il était presque méconnaissable.

A 8 heures du matin, le Pasteur Kumar, âgé de plus de 65 ans, a été abordé par un jeune homme qui lui a demandé d’aller diriger un culte de prières dans le village de Rampur Thanda, afin de remercier Dieu pour la récente construction d’une église. Le Pasteur Kumar a donné son accord, mais a partagé avec sa famille qu’il se méfiait de cette demande. Il a demandé aux membres de sa famille de le contacter sur son téléphone portable toutes les 30 minutes. Lorsque son fils Sunil l’a appelé à 11 heures, le téléphone portable de son père ne répondait plus. Le soir même, en l’absence d’un contact ultérieur, la famille a organisé des recherches.

En dépit du fait que le scénario de cet assassinat ressemble à celui des assassinats de 3 autres hommes pendant les 18 derniers mois, la police indienne a prétendu que ces meurtres ne pouvaient avoir une motivation religieuse. Cependant, le fils de Prem Kumar confirme que son père n’avait pas d’ennemis dans la région et qu’il soupçonne beaucoup des hindouistes extrémistes.

Résurrection
février 2007
Campagne anti-chrétienne

Des hindouistes extrémistes de la région de Dangs (Etat de Gujarât) continuent leurs efforts pour “reconvertir” les chrétiens à l’hindouisme.

Leur campagne agressive comporte de la propagande anti-chrétienne qui cible des divisions sur un fond religieux. Une fête hindoue, en février dernier, a été largement orchestrée par la propagande extrémiste. Les chrétiens craignaient d’être attaqués puisque des slogans tels que « Hindu Jago, Christi Bhagao » (Hindouistes, levez-vous, et jetez les chrétiens dehors) ont été utilisés comme slogans pour la fête de Shabri Kumbh.

Idéa
décembre 2006
Festival hindouiste

Louez le Seigneur parce que le festival hindouiste de la région des Dangs de Gujarat s’est passé paisiblement en février dernier.

Les préparatifs ont été caractérisés par de la propagande contre les religions minoritaires. Les chrétiens indiens, qui s’attendaient à ce que le festival devienne un catalyseur pour la violence anti-chrétienne, ont vu dans l’absence d’incidents violents comme une réponse aux prières qui ont entouré cet événement.

Les organisateurs du festival Shabri Kumbh Hindu s’étaient servi du slogan « Hindu Jago, Christi Bhagao » (Levez-vous, les hindouistes et jetez les chrétiens dehors). Une présence militaire importante a été maintenue tout le long du festival et des policiers anti-émeute ont été positionnés devant les églises et les temples de la région.

Environ 300.000 hindouistes se sont rassemblés pour cet événement. Des orateurs ont appelé les hindouistes à prendre des armes contre les chrétiens et ont demandé la mise en place d’une loi anti-conversion à l’échelle nationale.

Idéa
août 2006
IDÉA est le bulletin mensuel de l’Alliance Évangélique Française.
www.alliance-evangelique.org

État de Gujarat, 15 juin 2009, PNG 65 ko, 1058 x 749 pixels
Source : Wikipedia

Fermer le menu