EPEL Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Génome de l’Homme de Neandertal

Génome de l’Homme de Neandertal

Avancée dans le séquençage du génome de l’Homme de Neandertal

Washington. Une équipe de chercheurs allemands et américains a réussi à séquencer la totalité du génome mitochondrial, l’ADN transmis par la mère, d’un homme de Neandertal à partir d’un os fossilisé vieux de 38.000 ans. Ce séquençage permet de mieux mettre en évidence les véritables différences entre les génomes du Neandertal et de l’homme moderne, en éliminant les dégradations de l’ADN extrait de cet os fossilisé, pour déterminer les véritables changements ayant résulté de l’évolution.

L’analyse de cette nouvelle séquence confirme notamment que la mitochondrie du Neandertal est génétiquement différente de celle de l’humain d’aujourd’hui. Bien qu’il soit établi que le Neandertal était l’hominidé le plus proche de l’homme moderne, leur relation exacte reste indéterminée.

Métro 11.08.08

Ce qui veut dire que le prétendu “Homme de Neandertal” n’est pas un homme ni l’ancêtre de l’homme. Voilà près de 50 ans qu’on essaye de nous faire croire le contraire et qu’on l’enseigne à nos enfants dans toutes les écoles. (N.D.L.R.)

Néandertalien

(de Neandertal, en Allemagne)

Se dit d’un homme fossile, apparu en Europe il y a plus de 200 000 ans et disparu il y a 30 000 ans, après avoir coexisté avec l’homme moderne. (Nom scientifique Homo neanderthalensis.)

[Longtemps considéré comme une sous-espèce de l’homme moderne, il s’en différencie par des caractères morphologiques et anatomiques qui permettent de le considérer comme une espèce distincte.]

Le Petit Larousse – Copyright (©) Larousse 2008

Paru dans le bulletin ’Résurrection’ de septembre 2008

Fermer le menu