EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Faire taire les critiques

Faire taire les critiques

« Le Dieu des cieux nous donnera le succès. Nous, ses serviteurs, nous nous lèverons et nous bâtirons… »
(Néhémie 2.20)

Quand les israélites commencèrent à reconstruire la muraille de Jérusalem, leurs ennemis se moquèrent d’eux. Cependant, leur chef Néhémie et ses aides, convaincus que le Seigneur était avec eux, complétèrent le projet en dépit de l’opposition.

Plus récemment, les constructeurs du canal de Panama rencontrèrent d’énormes obstacles géographiques, climatiques et sanitaires. Presque toute la construction fut supervisée par le colonel George Washington Goethals. Il fut l’objet de critiques acerbes de la part de beaucoup de concitoyens qui avaient prédit qu’il ne complèterait jamais la tâche impossible. Toutefois, le grand ingénieur était bien décidé à poursuivre sans relâche son travail, sans répondre à ceux qui s’opposaient à lui.

“N’allez-vous pas répondre aux critiques ?”, demanda un subalterne. “En son temps.”, répliqua Goethals. “Comment ?” demanda l’homme. Le colonel sourit et dit : “Avec le canal !” Sa réponse arriva le 15 août 1914, quand le canal fut ouvert à la circulation maritime pour la première fois.

Si nous tentions de répondre à tous ceux qui nous critiquent tandis que nous suivons le Seigneur, nous n’accomplirions rien de bien. Si toutefois nous croyons que nous faisons la volonté de Dieu, nous pouvons fermer nos oreilles aux moqueries et poursuivre résolument notre travail. Compléter la tâche est souvent la meilleure façon de faire taire les critiques. 

R.W.D.
Feuillet du “Pain quotidien” du lundi 12.9.1994
Voir en ligne : Musée du Canal de Panama
In bulletin “Résurrection” d’octobre 1994.

Fermer le menu