EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Auteurs anonymes

Auteurs anonymes

Dieu
Dieu t’aime, tel que tu es, mais il t’aime tellement qu’il ne veut pas que tu restes tel que tu es.
Dieu donne des fardeaux, mais aussi des épaules.
Le Seigneur voit non seulement combien nous donnons, mais aussi combien nous gardons.
Dieu n’exauce pas tous nos souhaits, mais accomplit toutes ses promesses.
Quand Dieu mesure quelqu’un, il passe son mètre autour du coeur et non autour de la tête !
Dieu n’est jamais pressé, mais il est toujours à l’heure.
Dieu seul peut nous sauver de nous-mêmes. Jamais il n’aura été plus nécessaire. S’il n’existait pas, ce serait le moment de l’inventer. Mais il existe et c’est le moment de s’en souvenir. [A.F.]
De Dieu, l’homme en a fait un système, des religions, oubliant ainsi qu’il est une personne.
La haine des nations contre Israël est l’expression de la haine contre le Dieu de la Bible.
Donnez votre vie à Dieu ; il saura beaucoup mieux que vous ce qu’il faut en faire.
Mets Dieu dans tout ce que tu fais et tu Le retrouveras dans tout ce qui t’arrive.
Ne comptez pas sur la chance. Comptez uniquement sur Dieu… C’est plus sûr !
Rien ne sert de s’échapper : Dieu sait toujours où nous trouver !
Dans la nature, on entend la voix de Dieu.
La Bible
La Bible est la boussole des chrétiens. Celui qui se dirige selon elle arrive à bon port.
On n’étudie pas la Bible pour la citer mais pour y obéir.
La lecture de la Parole de Dieu est le meilleur moyen de renouveler notre intelligence.
Les gens ne rejettent pas la Bible parce qu’elle se contredit, mais parce qu’elle les contredit.
Nos miroirs reflètent l’apparence. Le miroir de Dieu, la Bible, reflète l’état de notre cœur.
Les religions mettent généralement la Bible à l’envers : les oeuvres d’abord, le pardon ensuite ; tandis que la Bible commence par le pardon, l’obéissance ensuite.
La grâce de Dieu
La grâce de Dieu et son pardon ne sont JAMAIS un encouragement à prendre le péché à la légère.
La grâce est tout, pour ceux qui ne méritent rien.
Le pardon de Dieu n’est jamais une récompense, mais toujours un cadeau.
De l’Église
Nous venons à l’église,non pas parce que nous sommes parfaits, mais parce que nous cherchons à le devenir.
non pas parce que notre vie est en ordre avec Dieu, mais pour mettre notre vie en ordre.
Vivez avec votre église afin que votre église vive.
Un chrétien n’est pas quelqu’un de parfait, mais quelqu’un que Christ perfectionne.
La grandeur d’une Église dans le monde ne se mesure pas à son influence politique, ni à ses richesses financières ou intellectuelles, ni au rayonnement dans son action sociale, mais à sa fidélité à la Parole de Dieu et au nom de Jésus. [cf. Apocalypse 3.8]
Jésus-Christ est fier de toute église qui garde la Parole de Dieu.
Le désir du Seigneur ce n’est pas seulement une église vivante, mais une église bouillante. (cf. Apocalypse 3)
Un pasteur ne peut à lui seul faire monter la température spirituelle d’une église.
Une température spirituelle moyenne dans une église est un facteur favorisant la fermentation.
En Occident, l’Église n’a pas besoin de tranquillisant mais de stimulant.
Annoncer la Croix, ce n’est pas proposer un dépanneur, ou une sorte de calmant pour nous soulager de nos misères d’ici-bas, mais c’est proclamer un Sauveur crucifié et ressuscité.
La prière
La prière est le pont entre la panique et la paix.

Sans oxygène, l’homme suffoque et meurt.
Sans eau, il se déshydrate et expire.
Sans la prière, son âme s’atrophie et périt.
La prière doit avoir du sens pour nous si nous voulons qu’elle en ait pour Dieu.
Commençons la journée dans la prière, et terminons-la dans la louange.
Bienheureux ceux qui pensent avant d’agir, et qui prient avant de penser ! Ils évitent ainsi bien des bêtises.
Si on apprenait à nos enfants à prier pour les autres, il y aurait beaucoup moins de souffrance.
Obéissance / Crainte de Dieu
Notre plus grande crainte devrait être la crainte de déplaire à Dieu.
Le prix de l’obéissance est peu élevé, comparé à celui de la désobéissance.
Notre désobéissance à Dieu engendre nos problèmes. La solution à nos problèmes, c’est l’obéissance.
Dieu n’exige pas le succès, seulement l’obéissance.
C’est parce que Satan attend le chrétien au tournant que celui-ci doit marcher droit.
Le péché
Seule l’horreur de la croix pouvait effacer l’horreur du péché.
La liberté, ce n’est pas le droit au péché.
Le pire des péchés c’est de se croire sans péché.
Le péché qui se met entre toi et Dieu est grave, mais il est plus grave encore de le cacher et de ne pas l’abandonner.
C’est le péché que nous cachons qui finit par nous faire tomber.
Il est dangereux de croire que le péché n’est pas dangereux ! Il est grave de croire que le péché n’est pas grave !
Le péché n’en vaut jamais la peine !
La repentance
La repentance n’est jamais un terminus, mais un point de départ.
La repentance qui n’entraîne aucun changement est une fausse repentance.
Avoir honte est un grand pas vers le pardon.
Relations avec les autres
La vengeance vous place au même niveau que votre ennemi. Le pardon vous place au-dessus de lui !
La personne que je hais me poursuit jusque dans mon sommeil.
Heureux celui qui reconnaît que la réconciliation est plus importante que le fait d’avoir raison.
Quand vous êtes vert de jalousie, vous êtes mûr pour les difficultés.
Des excuses sincères ne peuvent changer le passé mais peuvent améliorer l’avenir.
Aider ou ne pas aider, voilà la question !
On ne peut être envieux et heureux à la fois !
Chaque individu doit se méfier de sa propre intolérance avant de condamner celle des autres.
Ne craignez jamais la critique quand vous avez raison, ne la rejetez jamais quand vous avez tort.
Plus nous nous corrigeons, moins nous critiquons les autres.
Bien des gens sont seuls parce qu’ils construisent des murs au lieu de construire des ponts.
Le travail – Les œuvres
Notre travail est un commentaire de notre caractère.
Pas de grandes réalisations sans grande endurance.
Aucun sacrifice que nous faisons pour Jésus n’est trop grand pour celui qui s’est sacrifié entièrement pour nous.
Quand on fait de petites choses pour les autres, on fait de grandes choses pour Jésus.
Si vous êtes trop grand pour faire de petites choses, vous êtes trop petit pour en faire de grandes !
N’attendons pas la veille du grand départ pour commencer à donner : donnons de notre vivant. A nos enfants, aux pauvres, à notre église, aux missions.
Du mariage
Le “mariage à l’essai” ne prépare pas au mariage mais au libertinage. Il n’augmente pas le taux de réussite, ni ne fait baisser le nombre d’échecs. Quiconque “essaye” avant le mariage, continue “d’essayer” après le mariage.
Des enfants
Dans cent ans peu importera à quoi mon compte bancaire ressemblait, à quoi ma maison ressemblait, à quoi ma voiture ressemblait… Mais il se pourrait que le monde soit alors différent parce que j’aurai compté dans la vie d’un enfant…
Nos enfants peuvent mal tourner si nous ne leur assurons pas un bon départ.
La meilleure chose à donner à nos enfants, c’est notre temps !
Instruisez l’enfant dans la voie qu’il doit suivre, mais assurez-vous que vous la suiviez vous-même !
La marche du chrétien
Il n’y a pas de véritable bonheur sans sainteté et pas de sainteté sans Christ.
Si tu ne peux être une étoile dans le ciel, sois simplement une lumière dans ta maison.
La vie avec Christ est difficile ; sans Lui, elle est sans espoir.
Plus nous nous laissons attirer par Jésus-Christ, moins nous serons attirés par le monde.
La foi en Christ ne se limite pas à un seul pas, c’est toute une vie de marche avec Lui.
Mieux vaut souffrir pour la cause de Christ que de voir souffrir la cause de Christ.
Seigneur, je suis content que tes bontés se renouvellent chaque matin, car j’ai vraiment épuisé celles d’hier…
Dieu nous donnera la victoire, mais nous devons être prêts à nous battre.
Ne vous occupez pas du “qu’en dira-t-on”, préoccupez-vous plutôt du “qu’en dira Dieu” !
Éloignez-vous de tout ce qui ferait que Christ aie moins de place dans votre cœur.
La science
Ce n’est pas la science qui fait reculer la foi, mais l’orgueil.
Ce n’est pas la religion qui dit non à l’hypothèse de l’évolution, mais la raison.
Le développement scientifique de l’humanité ne lui apporte aucune amélioration morale, ni aucun éclairage sur le sens de la vie.
Un dogme est la représentation théologique d’un mystère, le mystère est la nourriture naturelle de l’intelligence : la science elle-même va de mystère en mystère, cherchant la raison d’être des choses, qu’elle approche toujours, et ne rejoint jamais. C’est cette attraction qui fait du mystère, beaucoup plus qu’une énigme à déchiffrer, une source de vie spirituelle. [A.F.]

Varia
La mort a cessé d’être quand le Christ est ressuscité.

Connaître Dieu donne un sens à notre vie, lui obéir donne un but à notre vie.
Le vrai riche, c’est celui qui est heureux de connaître Jésus.
Dans le royaume de Dieu, la réussite c’est d’être fidèles là où il nous a placés.

Deux grands chiens se battent dans notre cœur. Un grand chien blanc, et un grand chien noir. Lequel des deux va gagner ? Celui que tu nourris.
Le croyant a deux natures : la vieille nature qui le pousse à mal faire et la nouvelle qui veut faire la volonté de Dieu. Laquelle de ces deux natures l’emporte ? Celle que tu nourris.

A genoux devant le Roi, debout devant l’ennemi !

L’amour sans la vérité est faiblesse ; elle s’écroule.
La vérité sans amour est dictature ; elle écrase.

Vous ne faites que vous attirer des ennuis en vous inquiétant du lendemain.

L’homme a deux oreilles et une bouche parce qu’il doit écouter deux fois plus qu’il ne doit parler. [Proverbe chinois]

Je me méfie des protestants qui ne veulent pas se soumettre à la Parole de Dieu. Je me méfie aussi des catholiques qui ne veulent se soumettre ni à l’autorité de la Parole de Dieu ni à celle du pape.

Si les sectes ont du succès, c’est parce que l’âme crie famine.

C’est ce qui est dans notre coeur qui nous rend reconnaissant, et non ce que nous avons dans notre poche.
J’ai pleuré parce que je n’avais pas de chaussures, jusqu’à ce que je voie un homme qui n’avait pas de pieds.
Celui qui a une haute opinion de lui-même ne pense pas assez à Dieu.
Seuls ceux qui reconnaissent leurs faiblesses peuvent être forts dans le Seigneur.
Les meilleurs témoins de Christ sont ceux qui parlent le moins d’eux-mêmes.
Un gramme de bon exemple vaut bien un kilo de conseils !

Le Christianisme est la religion de la raison. Il diffère du rationalisme en ceci qu’il ne se bouche pas les oreilles quand elle dit “DIEU”. [A.F.]
Le danger n’est pas que le génie génétique échoue, c’est qu’il réussisse. [A.F.]
On ne trouve rien quand on ne cherche que soi-même ! [A.F.]
La société nous propose des “manières d’être”, mais pas des “raisons d’être”.

Il ne faut pas porter notre admiration sur les héros de la foi mais sur le Dieu des héros de la foi.
Vivez aujourd’hui de la façon dont vous voudrez avoir vécu quand vous comparaîtrez devant Dieu.
N’enfoncez pas trop profondément vos pieux ici-bas, nous partons bientôt !
Vivre sans certitudes, c’est à la mode … mais courir après le vent, c’est épuisant !
Pour ajouter des années à votre vie, soustrayez les mauvaises habitudes et multipliez les bonnes oeuvres.

Souvent, bon sens vaut mieux que science !
Celui qui, passif, garde le silence face au mal, se rend aussi coupable que celui qui y participe. Celui qui accepte le mal sans protester y coopère.
Qui sauve un homme, sauve un monde. [Proverbe juif]
Pour former un arc-en-ciel, la pluie et le soleil sont tous deux nécessaires.
Marche vers le soleil et tu laisseras l’ombre derrière toi !

La nature nous forme,
l’école nous informe,
la vie nous déforme,
mais seul Jésus-Christ nous transforme.

Ces citations ont été publiées au fil du temps dans divers bulletins ’Résurrection’.

Certaines citations sont attribuées à [A.F.]. Nous cherchons à identifier cet auteur. Si vous le connaissez, veuillez nous partager vos renseignements par e-mail au webmaster. Merci !

Fermer le menu