EPE Charleroi - 190 rue des Cayats - 6001 Marcinelle - +32 71 32 84 92

Adolphe Monod (1802-1856)

Adolphe Monod (1802-1856)

Ah ! si je revenais à la vie, je voudrais avec le secours de Dieu et en me défiant moi-même, donner à la prière beaucoup plus de temps que je n’ai fait, et me reposer sur elle beaucoup plus que sur le travail, qu’il est cependant de notre devoir de ne jamais négliger, mais qui n’a de force qu’appuyé et animé par la prière.

Je voudrais surtout répandre dans mes prières cette onction et cette ferveur du Saint-Esprit qui ne s’apprend pas en un jour, mais qui est le fruit d’un long, et souvent douloureux apprentissage.

(Les regrets d’un mourant, 3 février 1856)

Adolphe MONOD, pasteur protestant et écrivain.

In bulletin “Résurrection” d’avril 1990 et de décembre 1992.

Fermer le menu