logo RUBRIQUE

  • Enseignement
  • Lu dans la presse
  • - Conventions
  • - Petits mots du pasteur
  • - Magazine "Résurrection"
  • - Actions communautaires
  • - Actions missionnaires
  • - Enfants
  • - Jeunes
  • - Vie d’église
  • Liens et Ressources
  • - Annonces hebdomadaires
  •  

    Zoom Arrière

    logo ARTICLE 307Réflexions sur le réveil juillet 2010
    PRÉDICATION • Pour beaucoup, le réveil religieux est un miracle de Dieu, une œuvre que Dieu accomplit souverainement, et dans laquelle le chrétien n’a rien à faire sinon d’en être le spectateur.
    logo ARTICLE 369Benjamin Franklin (1706-1790) mai 2007
    Ecrivain, physicien et diplomate américain

    Dans la même rubrique

    Mohandas Karamchand Gandhi
    (1869-1948)

     

    Lors d’un séjour que Gandhi fit à Lausanne, un groupe de théologiens lui demanda ce qu’il pensait du christianisme. Le Mahatma répondit :

    Post-scriptum

    Mohandas Karamchand Gandhi

    Surnommé le Mahatma (“la Grande Âme”)

    Porbandar 1869 - Delhi 1948

    Philosophe, ascète, homme politique, et apôtre national et religieux de l’Inde.

    Avocat, il défend, au cours de séjours en Afrique du Sud (entre 1893 et 1914), les Indiens contre les discriminations raciales et élabore sa doctrine de l’action non violente. De retour en Inde, il s’engage dans la lutte contre les Britanniques, qui l’emprisonnent à plusieurs reprises.

    Leader du mouvement national à partir de 1920, il en laisse la direction à son disciple Jawaharlal Nehru en 1928. Il se consacre alors à l’éducation du peuple et aux problèmes des intouchables, et intervient comme caution morale pour soutenir les actions de masse (désobéissance civile de 1930 ; Quit India [« Quittez l’Inde »], 1942).

    Il fut le principal artisan de l’indépendance de l’Inde, qu’il entreprit d’obtenir de la Grande-Bretagne par la non-violence active : boycottage des denrées importées de Grande-Bretagne, grève de la faim, etc. Il ne put cependant empêcher la partition du sous-continent indien en 1947 ni le déchaînement des violences entre hindous et musulmans qui suivit l’indépendance (300.000 à 500.000 victimes) (1946 - 1947).

    Gandhi est assassiné en 1948 par un fanatique extrémiste hindou.

    Autobiographie : Mes expériences avec la vérité (1927).

    Source : Larousse 2009 / Hachette


    Copyright © 2005 Eglise Protestante Evangélique de Charleroi. Tous droits réservés.
    Ce site a été créé par Ginger-Nut et est géré avec SPIP + EVA-Web